Archive

Archive for the ‘Généralités’ Category

Une étude scientifique sur la manière dont les nanoparticlues d’argent peuvent détruire les bactéries

Les scientifiques ont découvert que les fluides les plus importants de l’organisme sont de nature colloïdale, particules ultra-fines en suspension. Par exemple, le sang véhicule de l’énergie et de l’oxygène aux cellules du corps.

Cela a conduit à des études avec l’argent colloïdal (obtenu par la méthode électrique). Un processus électro-chimique, qui est connu pour être la meilleure méthode pour la fabrication de l’argent colloïdal.

L’argent colloïdal semble être un puissant antibiotique naturel et aussi bien dans la lutte que la prévention contre les infections. Agissant comme un catalyseur, il désactive l’enzyme dont les bactéries unicellulaires, les virus et les champignons ont besoin pour oxygéner leur métabolisme. Ils les étouffent sans préjudice aux enzymes de l’homme ou des parties du corps humain de façon chimique. Le résultat est la destruction des organismes pathogènes dans le corps et dans l’aliment.

Des particules de taille nanométrique d’argent ont été synthétisées par condensation de gaz inerte. Cette technique est basée sur l’évaporation d’un métal dans une atmosphère inerte avec le refroidissement subséquent pour la nucléation et la croissance des nanoparticules.

La taille et la structure des nanoparticules ont été analysées avec un microscope électronique à transmission (MET). La stabilité des nanoparticules a été examiné en les exposant à des conditions ambiantes pendant un mois. L’efficacité antibactérienne des nanoparticules a été étudiée par l’introduction de particules dans un milieu contenant des bactéries.

Les enquêtes sur les propriétés antibactériennes de l’argent ont été réalisées en solution et sur des boîtes de Petri. Les nanoparticules d’argent ont montré leur efficacité antibactérienne à de faibles concentrations. Les propriétés antibactériennes dépendent de la superficie totale de contact avec les nanoparticules (ce point fera l’objet d’un article prochainement).

Les particules les plus petites avec un plus grand rapport surface/volume fournissent une meilleure efficacité antibactérienne. Les nanoparticules d’argent sont complètement cytotoxiques à Escherichia coli pour les concentrations de surface aussi bas que 8 mg de Ag/cm2.

Par l’examen de la teneur en protéines phosphatases provenant des bactéries à gram positif ou négatif  en utilisant un anticorps monoclonal spécifique, les effets possibles des nanoparticules sur la transduction du signal de la croissance bactérienne peuvent être étudiés.

La phosphorylation des différents substrats de protéines est maintenant bien établie chez des espèces bactériennes et influence la transduction du signal de la croissance bactérienne. Presque aucun changement dans le profil de la protéine tyrosine phosphorylée a été observé dans le cas du Staphylocoque doré traité avec des nanoparticules d’argent, cependant, il y a eu une déphosphorylation sensible de deux peptides de masses relatives 150 et 110 kDa dans E. coli et S. typhi exposés à des nanoparticules.

Les résultats présents, ainsi que les interactions signalées des nanoparticules d’argent avec les enzymes thiol et l’ADN génomique bactérienne, peuvent expliquer l’effet inhibiteur des nanoparticules sur la croissance des bactéries à gram négatif.

Fait intéressant, la phosphorylation des protéines tyrosine kinases impliquées dans la biosynthèse des exopolysaccharides et de polysaccharides capsulaires et les transports ont été signalés dans un certain nombre de bactéries à gram négatif et positif.

En conclusion, les nanoparticules d’argent présentent une large distribution de taille et de morphologie à facettes très réactif. Le principal mécanisme par lequel les nanoparticules d’argent manifestent des propriétés antibactériennes est l’ancrage et la pénétration de la paroi bactérienne, et de moduler la signalisation cellulaire par une  déphosphorylation présumée des principaux substrats de peptides sur les résidus de tyrosine.

Les nanoparticules d’argent agissent principalement de trois sortes sur les bactéries à gram négatif.

  • Selon que leur taille est de l’ordre de 1 à 10 nm, celles ci s’attachent à la surface de la membrane cellulaire et perturbe considérablement son fonctionnement, comme la perméabilité et la respiration.
  • Elles sont capables de pénétrer à l’intérieur des bactéries et causer d’autres dommages éventuellement par l’interaction avec du soufre et des composés phosphorés tels que l’ADN.
  • Elles libèrent des ions d’argent, qui ont une contribution supplémentaire à l’effet bactéricide de l’argent.

Bien que la lyse des cellules bactériennes pourrait être l’une des raisons pour lesquelles la propriété antibactérienne des nanoparticules d’argent a été observée, ces dernières peuvent également moduler le profil de tyrosine des  peptides d’origine bactérienne, ce qui pourrait donc affecter la transduction du signal des bactéries et inhiber la croissance des organismes.

L’effet est dépendant de la dose et est plus prononcée contre les bactéries à Gram négatif que les organismes à Gram positif. L’effet antibactérien des nanoparticules est indépendant de l’acquisition de la résistance des bactéries aux antibiotiques. Toutefois, d’autres études doivent être menées afin de vérifier si les bactéries développent une résistance envers les nanoparticules et d’examiner la cytotoxicité des nanoparticules envers les cellules humaines avant de proposer leur utilisation thérapeutique.

Source voir ci-dessous :

NANOTECHNOLOGY IN MEDICINE AND ANTIBACTERIAL EFFECT OF SILVER NANOPARTICLES

MRITUNJAI SINGH, SHINJINI SINGH, S. PRASAD, I. S.GAMBHIR
Department of Medicine, Institute of Medical Sciences, Banaras Hindu University,
Varanasi, INDIA-221005
Biochemistry & Molecular Biology Lab., Department of Zoology, Banaras Hindu
University, Varanasi, INDIA-221005

Digest Journal of Nanomaterials and Biostructures Vol. 3, No.3, September 2008, p. 115 – 122

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Eau distillée laissée à l’air

Depuis une petite semaine, j’ai laissé à l’air de l’eau distillée dans un petit flacon. J’ai fait cette expérience pour confirmer certains de mes dires dans les articles tels que, Retour d’expériences d’un lecteur sur l’effet Tyndall lors de la fabrication d’argent colloïdal, Question concernant la qualité de la solution d’argent colloïdal et surtout cet article Avec quoi peuvent se combiner les ions d’argent (Ag+) dans une solution d’argent colloïdal dans le quel j’ai abordé la réaction du CO2 avec les molécules d’eau H2O présentes dans l’eau distillée.

Quelles sont mes mesures obtenues suite à cette expérience simple à réaliser chez soi. J’ai donc versé un peu d’eau distillée dans un flacon et j’ai mesuré la pureté de l’eau avec mon appareil (voir l’article Comment déterminer la pureté de l’eau pour la fabrication de l’argent colloïdal?), j’ai obtenu 0,6 μS/cm (il était 19h00).

Une heure plus tard, la mesure a donné 0,8 μS/cm, à 22h00 elle était aux alentours de 1.0 μS/cm. Le lendemain matin à 7h00, la mesure indiquait 1,4 μS/cm et vers 21h00 1,8 μS/cm. En 24 heures, la charge ionique avait doublé. J’ai laissé encore le flacon ouvert et 24 heures après, l’appareil indiquait 2.0 μS/cm et encore 24 heures après 2,8 μS/cm.

Bon, alors à quoi cela sert de mesurer la conductivité de l’eau distillée laissée à l’air, tout simplement pour montrer qu’une eau distillée ne reste jamais à l’identique. Vous achetez de l’eau distillée d’un litre, vous ouvrez la bouteille , l’utilisez, au contact de l’air elle va changer de constituants ioniques. Si vous la laissez à l’air pendant la fabrication de l’argent colloïdal, il y aura des éléments ioniques (voir l’article Avec quoi peuvent se combiner les ions d’argent (Ag+) dans une solution d’argent colloïdal), la solution sera plus acide et donc plus conductrice.

Pour le moment, j’émets l’hypothèse que la charge d’argent ionique sera plus importante que les particules d’argent et donc l’effet Tyndall moins important. J’ai bien dit que c’est une hypothèse, les prochaines recherches permettront d’infirmer ou de confirmer cette hypothèse. Il se peut également que l’augmentation de la charge ionique de l’eau distillée au contact de l’eau ne soit pas la seule cause de l’affaiblissement de l’effet Tyndall.

On peut cependant confirmer qu’une bouteille d’eau distillée une fois utilisée ne peut contenir la même eau au sens chimique, à moins de la distiller de nouveau ou la passer dans un échangeur d’ions pour la purifier de nouveau.

Donc à suivre …

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Que penser du générateur Silvonic pour fabriquer de l’argent colloïdal

Je viens de recevoir un courrier d’un lecteur me demandant ce que je pense du générateur Silvonic produit par la société Exilia pour fabriquer de l’argent colloïdal. Le courrier ci-dessous :

Bonjour,

Merci beaucoup de votre réponse, que pensez vous du pack Countertop distiller + Silvonic sur le site suivant tout en bas de page http://www.elixa.com/silver/Silvonic.htm

Merci beaucoup

Je suis donc allé voir leur générateur sur le site indiqué et personnellement, je le trouve simple et bien, un peu cher à mon goût. J’ai bien aimé le principe des trous prédéfinis afin d’insérer les électrodes, très innovant. Je n’ai rien d’autres à ajouter car encore une fois, je suis très mal placé, puisque je n’ai pas testé leur produit et personne m’a fait un retour d’expériences.

Cordialement,


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Comment débuter avec l’argent colloïdal ?

Je viens de recevoir un courrier d’un lecteur du blog qui me demande comment débuter avec l’argent colloïdal ? Voir son courrier ci-dessous.

Bonjour

Pouvez vous me dire quel est le meilleur appareil pour fabriquer de l’argent colloïdal et facile d’utilisation ?? Quelle eau doit-on utiliser ? Je suis débutant donc je n’y connais rien et je ne veux pas faire n’importe quoi.

Merci

Tout d’abord, cher Monsieur, comme vous dites si justement vouloir éviter de faire n’importe quoi, je vous invite à commencer à lire le livre de Frank Goldman (il doit se trouver quelque part sur internet) si vous ne l’avez pas encore fait. Au cas où vous ne l’avez pas lu, n’hésitez pas à lire les différents articles écrits sur ce site. Très souvent, des références du livre sont reportées dans les articles. Vous avez un moyen de voir tous les articles d’un seul bloc dans l’onglet intitulé « Les articles » prévu à cet effet.

Pour revenir à vos interrogations, je comprends tout à fait la confusion, je suis passé par là. Je vais cependant indiquer quelques articles qui vont je l’espère vous aider à démarrer, en attendant d’écrire un petit livret, car je constate que vous n’êtes pas le premier et sans doute pas le dernier qui me contacteront à ce sujet.

Si on devait être synthétique, il faut :

  1. Des électrodes d’argent pur voir les nombreux articles dont celui ci => Qualité des électrodes ou des pièces d’argent pour fabriquer de l’argent colloïdal.
  2. De l’eau pure, lire les deux articles ci-contre => Quelle eau pour l’argent colloïdal ? et Quelle eau utilise je pour fabriquer de l’argent colloïdal ?.
  3. Procéder à l’électrolyse => Dans l’article ci contre, La fabrication de l’argent colloïdal je cite le site qui m’a permis de démarrer. Sinon lire les articles dont celui-ci qui parle de l’électrolyse proprement Comment l’électrolyse produit des particules d’argent dans la fabrication de l’argent colloïdal.
  4. De la patience et de la vigilance.

Si vous optez pour un appareil, ce qui semble être votre cas, alors je vous invite à lire cet article => Demandes émanant d’un lecteur sur la fabrication d’argent colloïdal et des produits commerciaux d’argent colloïdal

Si toutefois et après lecture du livre de Frank Goldman ou du blog des points précis restent obscurs pour vous, n’hésitez pas à reprendre contact, j’essaierai d’apporter une réponse dans la mesure du possible.

Bon courage,

Cordialement,


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Généralités Étiquettes : , ,

Argentyn 23 : un produit d’hydrosol d’argent suite

Dans l’article ci-contre Argentyn 23 : un produit d’hydrosol d’argent j’avais exposé le contenu du rapport de l’Agence Française De Sécurité Sanitaire Des Aliments datant de mars 2009. Or ici, je vais plutôt exposer de manière détaillée, la contenance de l’Argentyn 32™.

C’est un produit commercialisé par la société Natural-Immunogenics Corp. avec une concentration en argent de 23 ppm, tout comme un autre produit « Sovereign Silver » dont Frank Goldman a reporté dans son livre, voir l’article ci-contre Produits commerciaux d’argent colloïdal. Argentyn 23 est plus destiné aux professionnels de santé. Ci-dessous la traduction d’une étude sur la toxicité de leur produit effectuée par un laboratoire indépendant que j’ai trouvé sur leur site.

Etude de toxicité d’Argentyn 23

Cette étude a été demandée pour évaluer la toxicité aiguë du produit Argentyn 23 administré par gavage oral à des rats mâles et femelles. Les doses administrées ont été de 20 ml/kg pour un total de 10 sur des  rats sains, mâles et femelles (5 animaux / sexe).

Tous les animaux ont été examinés pour des signes cliniques de maladie ou de mortalité d’environ 1, 2.5 et 3 heures après l’administration, et chaque jour pendant au moins 14 jours. Leur poids corporel a été recueilli avant l’administration du produit, au septième jour ainsi qu’au quatorzième jour, et avant leur mis à mort le quinzième jour. Un examen macroscopique abrégé des viscères c’est-à-dire du col de l’utérus, de la cage thoracique et abdominale a été effectué.

Tous les animaux ont été notés comme d’habitude, tous ont survécu jusqu’à leur mis à mort prévu et ont pris du poids pendant l’étude. À l’autopsie, le cœur fragile chez un mâle et une décoloration des lobes du foie chez un mâle et une femelle ont été considérés comme accessoire et peu concluant. Aucune lésion visible a été observée chez les animaux restants.

En conclusion, Argentyn 23 est non toxique par voie orale à une dose de 20 ml/kg chez les rats mâles et femelles dans les conditions de cette étude.

Leur prétention au sujet de leur produit Argentyn 23

Ils prétendent que leur produit Bio-Actif d’Argent Hydrosol™, tel que Sovereign Silver ou Argentyn 23, représentent l’ultime raffinement et la pureté de la catégorie argent colloïdal. Une solution composée d’ions d’argent (Ag+) chargé positivement et ultra-fins en suspension à 96% du contenu, des ions d’argent (Ag+) dans l’eau purifiée  de qualité pharmaceutique. Cela ne doit pas être confondu avec de l’argent ionique, une forme inférieure d’argent soit neutre soit des sels d’argent qui sont en solution, c’est-à-dire dissous, mais plutôt des ions d’argent en suspension colloïdale. Les ions chargés positivement dans un produit de type Bio-Actif d’Argent Hydrosol™ restent en suspension et apportent leur efficacité dans le corps.

Je dois avouer que ce texte bien commercial me laisse un peu penaud, soit je n’ai rien compris, soit c’est beaucoup de blabla pour pas grand-chose. Je veux bien admettre que leur fabrication soit digne d’un laboratoire pharmaceutique, mais de là à dire qu’il y a des ions plus purs ou mieux en suspension que d’autres, je n’en suis pas sûr.

Ce que je commence à comprendre, c’est qu’il y ait des sels d’argent, donc des composés ioniques d’argent, mais il me semble que depuis le début, en passant par le livre de Frank Goldman et bien d’autres littératures, il est clair qu’il ne faut pas de sels d’argent car très toxiques. Une fois la garantie de la pureté de l’eau et des électrodes d’argent et de bonnes conditions de fabrication, lors de la fabrication, on devrait pas avoir de sels d’argents ni d’ions d’argent plus efficaces que d’autres. J’émets donc l’hypothèse que appeler une solution ionique, d’argent d’hydrosol doit être une marque commerciale afin de se distinguer des autres et de percer dans l’arène des fabricants. Par conséquent, il ne faut pas se laisser prendre au jeu des fabricants qui vont toujours chercher à dire que leur produit est meilleur que d’autres, peut-être, mais ne pas oublier qu’au final « business is business ». Cela ne veut pas dire que leur produit n’est pas efficace pour autant.

Voilà un peu ce que je pense …


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Témoignage d’une lectrice sur l’achat d’argent colloïdal sur un site internet

Je viens de recevoir un courrier d’une lectrice qui a passé une commande sur internet pour son argent colloïdal, ci-dessous le contenu de son courrier :

Bonjour,

Ça y est, j’ai reçu aujourd’hui ma commande passée sur http://www.acheterargentcolloidal.com/. Comme promis je vous en fait un petit retour…
Je leur ai commandé un flacon 500ml. La commande m’a été livrée dans le délai prévu (dans les 48h). Le produit se présente bien ; pas de couleur particulière (c’est plutôt bon signe !). Au goût, on a le petit arrière goût (un peu métallique) normal dans les solutions d’argent colloïdal. Tout cela m’a l’air plutôt satisfaisant…

En plus, pour ma première commande, j’ai reçu un petit spray en cadeau.

Voilà.

Cliente satisfaite.

Bonne fin de journée.

Cordialement.

Joséphine

Remarque de ma part :

A priori la concentration est de 15 ppm.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Par quel moyen vous procurez vous de l’argent colloïdal ou ionique?

Je propose un deuxième sondage afin de découvrir quel est le moyen qui prime pour les internautes francophones pour se procurer de l’argent colloïdal. Donc, si vous pouvez prendre quelques secondes pour répondre à ce sondage, je vous en saurai gré, il se trouve sur la partie droite.

Remarque : navré pour ce frananglais sur le sondage, je ne sais pas comment traduire tous les libellés en français.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Généralités Étiquettes : , ,

Demande émanant d’une lectrice du blog sur l’argent colloïdal

J’ai reçu un courrier électronique d’une lectrice récemment, me demandant de citer deux liens commerciaux dans l’espace « liens utiles », ci-dessous son courrier :

Bonjour,

Intéressée par l’argent colloïdal, je fais beaucoup de recherches sur Internet afin d’en savoir plus sur ce produit. Au cours de ces recherches, j’ai découvert votre site que j’ai trouvé très intéressant et complet. Toutefois, j’ai noté qu’il vous manquait 2 adresses de sites qui vendent de ce produit dans votre rubrique « liens utiles ». Je me permets de vous les communiquer afin que vous puissiez les rajouter.

http://www.colloidalsilveronline.co.uk/

http://www.acheterargentcolloidal.com/

Ils me semblent tous deux assez sérieux. Le premier est situé aux Royaume Uni et est quand même un peu cher. Le second est en France, il a un numéro SIREN et est plus abordable. Si ces informations vous intéressent, merci d’en faire bon usage dans votre site.

Cordialement,

Joséphine.

Ma réponse ci-dessous :

Bonjour,

Merci de me signaler les deux sites que vous avez trouvés, je les avais également repérés mais n’ayant pas de référence sérieuse en terme d’expériences, ni un contact, je ne les avais pas signalés.

Toutefois, je veux bien les signaler si vous ou quelqu’un d’autre a acheté chez eux de l’argent colloïdal et peut me faire un retour. Je vais écrire un article en y mettant votre courrier sans forcément signaler votre adresse de messagerie en attendant un retour de votre part pour éventuellement les insérer dans la page « liens utiles ». Merci encore pour avoir pris le temps de m’écrire.

Cordialement,


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Généralités Étiquettes : ,

Nouvelle page du site argent colloïdal qui regroupe les résultats des sondages effectués

Je viens de créer une nouvelle page sur le site pour y référencer les résultats des différents sondages que je vais proposer sur le site.

Le premier sondage prend fin aujourd’hui, cela faisait deux mois qu’il était en ligne. Merci pour toutes les personnes qui ont pris le temps de répondre au sondage proposé ci-après : « Vous soignez vous avec de l’argent colloïdal et depuis combien de temps? », si cela vous intéresse vous avez donc les résultats de ce sondage dans la page « Sondages ».


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

La charte du blog Argent Colloïdal

Ce blog ou site a pour objet de référencer : connaissances, expériences, découvertes sur l’argent colloïdal. L’argent colloïdal n’est pas reconnu comme médicament, autrement dit, votre médecin traitant ne vous prescrira pas un traitement à base d’argent colloïdal. C’est un site à titre d’information, aucun médecin est à l’origine de ce site. Je ne peux pas être tenu responsable en aucun cas d’un quelconque désagrément survenant à un quelconque lecteur du blog. Je ne suis pas médecin, mais majeur, j’ai commencé ce site dans le but d’informer la communauté des gens susceptibles de trouver un intérêt dans l’argent colloïdal. Pour une médication efficace, veuillez vous en référer à votre médecin traitant. Si toutefois, vous voulez expérimenter l’argent colloïdal comme je le fais. Vous êtes le seul responsable.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Généralités Étiquettes : ,

Un site sur l’argent colloïdal

Ce message va être très court, je viens de découvrir un site http://www.argentcolloidal.fr/ sur le quel il est possible de télécharger ou acheter le livre de Frank Goldman et de plus il y a une tonne d’informations, allant des témoingages (je pense que les témoignages sont repris du livre de Frank Goldman, chose que je voulais faire ici sur le blog) aux conseils d’utilisation, cela vaut la peine d’y faire un tour et glaner des informations qui vous seront utiles j’espère. J’ai mis un lien dans l’onglet Autres sites également. Vous pouvez même acheter de l’argent colloïdal à 5ppm.

Bon courage 😉

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Généralités Étiquettes : ,

Raisons du site sur l’argent colloïdal

Bon ici, je fais un rappel sur les raisons qui m’ont poussées à créer ce site. En effet, j’avais un petit peu marre de tous ces sites qui vantent les mérites de l’argent colloïdal sans qu’il y ait des témoignages concrets relatés par des personnes qui l’ont essayée, et puis à chaque fois, c’est la même rengaine, on prend la première page du livre de Frank Goldman et on répète, « Une arme secrète et blabla … » ou que dis-je « Le cartel industriel pharmaceutique et blablabla … », pas un site qui référence de façon sérieuse une liste de témoignages des gens qui ont tenté l’expérience, et donc, au bout d’un temps d’utilisation qui m’a permis de constater les bienfaits de la solution (bon j’admets que la solution que je fabrique n’est pas professionnelle et donc l’efficacité est moindre et pourtant elle donne des résultats satisfaisants), il m’a semblé bon de référencer des témoignages en français pour un public francophone et puis surtout tester ce produit miracle tant vanté.

En effet, je ne connais certainement pas tout ce que d’autres ont découvert, si vous souhaitez en faire part pour la communauté je serai ravi de recueillir vos témoignages, l’objectif du blog étant de référencer de manière plus ou moins scientifique (il faut être factuel, des faits et rien d’autres) tout ce qui concerne l’argent colloïdal de la documentation aux témoignages pour un public francophone.

Il y a évidemment beaucoup plus de données en anglais. Jusqu’à aujourd’hui, je me suis basé sur le livre de Frank Goldman, je souhaite reporter toutes les expériences de façon la plus objective possible, ne pas complètement devenir éberlué sans avoir vérifié un tant soit peu l’efficacité de la solution, c’est pour cela que sur ce site j’essaie d’éviter des généralités comme 650 maladies guéries, le produit miracle, etc. mais apporter concrètement les expériences constatées. Si vous voulez déposer un témoignage, écrivez moi et laisser un mail afin que les gens puissent vous contacter.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Généralités, Questions Étiquettes : ,

Produits commerciaux d’argent colloïdal

Bon, je vous avais promis de faire le point sur les produits commerciaux d’argent colloïdal qui sont à la base des témoignages recueillis par Frank Goldman dans son livre.
Parmi ces produits sont :

  • ASAP Solution® : Frank Goldman rapporte dans son livre que ce produit a été testé sur une soixantaine de malades dans des hôpitaux du Ghana,en vue d’étudier la possibilité de le substituer aux antibiotiques. Les résultats ont été si probants que le Food and Drug Board du Ghana a déjà homologué cette solution d’argent colloïdal comme médicament. Le produit a été utilisé pour soigner les patients de : malaria, infections mycobactériennes de la peau, infections vaginales, infections des voies urinaires, angines, pharyngites, blennorragies, conjonctivites, infections des voies respiratoires inférieures, problèmes de nez et de sinus.
  • SilverKare Frank Godlman rapporte dans son livre pour ce produit, que le professeur Mark Farinha (Département des sciences Biologiques, Université de North Texas)  a effectué diverses études (en 2000) et cite : « Comme on peut le voir d’après les données résumées et les graphiques, SilverKare est un agent antimicrobien extrêmement efficace. Son action est très rapide sur un large spectre de micro-organismes, y compris certains normalement considérés comme résistants aux antibiotiques.
  • Sovereigne Silver (Argentyn 23) est une solution à 10 ppm, avec des particules dont la taille est comprise entre 0,6 et 3 nm. Chaque goutte contient au moins 100 millions de particules d’argent (80% ionique voir ce message pour plus d’explication).
  • Mesosilver® est une solution qui renferme 80% de particules d’argent et 20 % d’ions pour une concentration de 20 ppm.
  • UtopiaSilver est le produit le plus courant, obtenu par le procédé HVAC. Il est stable et contient environ 20% de particules métalliques et 80 % d’ions d’argent, pour une concentration de 20 ppm. « C’est le produit le plus souvent mentionné dans les témoignages sauf en ce qui concerne l’hépatite C et d’autres virus ».
  • Advanced Colloidal Silver est comme Mesosilver®, il contient environ 20% d’argent ionique et 80% d’argent métallique, pour une concentration de 20 ppm. Ces particules sont extrêmement fines (moins de 2 nm, certaines atteignant même 0,65 nm). Cette taille minuscule associée à une forte concentration de particules produit une très grande surface de contact. La couleur du produit est brune, du fait du ‘nombre immense de particules ultra fines » en suspension.

Voilà les quelques produits (tous américain) commerciaux sur le marché dont pour la plupart sont nés dans les années 90 (avec le regain de l’intérêt de l’argent colloïdal délaissé depuis les années 30). Pour obtenir le nom des fabricants, il suffit de faire une recherche sur internet.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Site sur lequel j’ai acheté de l’argent colloïdal avant de commencer à fabriquer

Je vous donne le site où j’ai acheté en septembre un demi-litre d’argent colloïdal à 20 ppm, c’est ici, j’ai reçu le flacon de demi-litre 10 jours après la commande, je l’ai payé à peu près 45 euros à cause des frais de douane qui ont coûté quasiment 18 euros. J’ai voulu essayer après avoir lu le livre de Frank Goldman avant de commencer en faire. Personnellement, j’ai trouvé leur produit bien, transparent comme j’en fait et puis comme ils disent sur leur site, ils utilisent une eau distillée issue d’une deuxième distillation qui en plus est stérile. Je n’ai pas trouvé de site en France proposant la solution à la vente, je vois déjà certains ou certaines en train de se dire, peut-être un créneau pour s’en mettre plein les poches, je dirai « Why not » si ce n’est pas au détriment de la santé des gens comme font certaines sociétés pharmaceutiques.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Généralités Étiquettes : , ,

Réaction du corps médical par rapport à l’argent colloïdal

Dans les premiers messages, je vous avais parlé de la réaction des gens autour de moi par rapport à cette solution. Je vais aborder un peu en détail celle du corps médical qui m’entoure. Celle notamment des pharmaciens, j’ai fait le tour de 4 pharmacies, 3 près de chez moi et une en province et personne a entendu parlé de cette solution, de loin ou de près. Un des pharmaciens m’a même averti du danger de la solution si je la mettais dans les yeux au risque que je devienne aveugle. Quant au préparateur de la pharmacie, il n’avait aucune idée de comment la fabriquer. Ce qui m’a d’autant plus donné la conviction que je devais poursuivre mes propres recherches et ne pas me fier aux autres. C’est comme la plupart d’entre nous, qui sait vraiment pourquoi les américains conjointement avec les anglais ont attaqué l’Irak, si nous ne faisons pas nos propres recherches, on sait que ce qu’on nous dit et on ne sait pas ce qu’on veut pas nous dire, c’est à dire la vérité. Et bien, dans la médecine et dans d’autres domaines, c’est pareil, pourquoi cela serait différent, il y a qu’à voir le fiasco autour de la grippe A de nos jours. J’ai également parlé avec une amie qui est ophtalmologue et elle non plus ne connaissait pas la solution, par contre, elle reconnaissait qu’elle avait beaucoup de pressions des laboratoires pharmaceutiques pour promouvoir leurs produits, elle m’a dit texto, tu ne peux pas savoir tout ce qui se passe en coulisse, comme on dit « business is business », c’est beaucoup dire.
Bref, comme j’ai déjà évoqué dans mes derniers messages, j’en ai parlé à mon médecin de famille, un de ceux qui se préoccupe de notre santé, par exemple, quand il a vu un des enfants, il peut lui même rappeler pour connaître l’état de santé de votre enfant, ou vous pouvez l’appeler pour un conseil sans sortir le carnet de chèque. Je sais qu’en province, ce genre de pratique est plus courant. Toujours est-il qu’il donne le sentiment d’être plus humain que « business » et moins formaté par les années de médecine orthodoxe, en fait, il a plusieurs spécialités entre autre homéopathe et acupuncture. Donc, je rencontre pour lui demander de me prescrire un nébuliseur sonique nasal (qu’on se procure en pharmacie) pour un traitement des voies respiratoires, nasales et des sinus. On en parle et quel fut mon grand étonnement, il connaît les effets positifs de l’argent et il n’est pas étonné. Il me dit même que quand il a débuté dans la profession il y a 30 ans, il avait l’habitude de prescrire des traitements à base d’argent, mais qu’aujourd’hui, il ne peut plus faire cela car la population à qui, il a affaire n’est pas réceptive. Cela en dit beaucoup ne trouvez vous pas ? Nous sommes plus que formatés, quelques soient les couches de la société, médecin, pharmacien, avocat, ingénieur, ouvrier etc. par les dictats de ceux qui veulent encore plus de croissance économiques, tout doit rapporter, comme si, on ne pouvait pas vivre dans une société où les rapports ne sont pas basés sur le gain immédiat (je parle de ce maudit fric).
Bref, en fin, je pouvais parler à quelqu’un du corps médical sans avoir l’air bête. Cependant, il m’a mis en garde des effets de toxicité de l’argent. J’en prends note et cela ferra l’objet d’un autre poste dans un futur proche. A suivre …

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Seconde rencontre et la bonne

Ma seconde découverte date de cet été, je consulte le blog de Nicole que je découvre en faisant une recherche sur la Grippe A et de lien en lien, je redécouvre l’argent colloïdal. Cette fois ci, je consacre un plus de temps et de fil en aiguille, je tombe sur ce site ici et découvre le livre écrit par Frank Goldman « Une Arme Secrète Contre la Maladie l’argent colloïdal« . Je cherche à l’acheter sur Internet, impossible, alors je ne sais plus comment j’arrive à le trouver et où (au format pdf) et je me mets à le lire toute une nuit.

De toutes les façons, si je peux me permettre, la première chose à faire, c’est de lire ce livre. Il y a une brève histoire de l’argent, comment fabriquer la solution, des témoignages dans le domaine public et scientifique.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Généralités Étiquettes :

Première rencontre

Ma toute première découverte sur l’A.C. remonte à six mois, un soir sur Internet, je ne me souviens plus pour quelle raison lors d’une recherche (je ne sais plus la quelle) je tombe sur des pages vantant les bienfaits de cette solution.

Au départ, cela attise ma curiosité et je commence à lire quelques articles, beaucoup de témoignages positifs qui me paraissent extraordinaires, je reste cependant perplexe et je ne donne pas trop de suite.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Généralités Étiquettes :

Présentation

Bon, je me lance, je vais parler d’une solution que j’ai découverte depuis peu sur Internet et que j’utilise.
Cette solution s’appelle Argent Colloïdal. Ce blog me permettra de faire part de mes expériences ainsi que celles des autres au fil de l’eau en rapport avec l’A.C. (argent colloïdal).
J’ai peu d’expériences dans la durée, seulement deux mois de manière sérieuse, mais j’apprends plein de choses et je vais vous en faire part. J’en ai parlé autour de moi bien évidemment à des collègues, à la famille, à des amis, voire même des pharmaciens et à mon médecin traitant. Les avis sont très partagés, je dirai heureusement, le monde est fait de toute sorte de personnes et tant mieux, cette diversité permet un enrichissement continuel, bref pour revenir par rapport aux réactions, bien évidemment, cela va de « t’es fou » à « pourquoi pas », voire dans certain cas, j’adpote carrément, c’est le cas de ma belle mère. D’ailleurs je vous en parlerai de son cas plus tard.
Parmi mes collègues, du moins ceux à qui j’ai parlé, beaucoup restent sceptiques, certains me parlent même de l’effet placebo, « Why not » j’ai envie de dire, si cela fonctionne, d’autres me déconseillent fortement l’utilisation puisque cela sort un peu de l’ordinaire, autrement dit de l’orthodoxie médicale, si je puis parler ainsi.
Bon, juste un peu de présentation, je suis marié et j’ai 4 enfants qui ont entre 9 ans à 12 ans. J’ai fait des études scientifiques (un bac plus 5 en Mécanique des solides) parce que j’avais des facilités en math et physique et puis parce que je voulais éviter de me retrouver chômeur, au fait, cela ne m’a pas empêché de pointer à l’ANPE pendant 15 mois, mais bon c’est de l’histoire ancienne.
J’aime l’esprit scientifique carré et la découverte. J’aime aussi la fantaisie, cela permet de sortir des carcans, de tenter de nouvelles choses, de casser l’orthodoxie ambiante qui dicte ce qu’on doit faire et pas faire, tel expert nous donne la solution, tel autre réfléchit à notre place et nous dévoile la formule à suivre.
Voilà donc après cette présentation, j’ai plein de choses à vous faire part 🙂

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Généralités Étiquettes :