Archive

Posts Tagged ‘chlore’

Bilan printanier

Bon dans cet article je fais de nouveau un bilan sur mes allergies à la fin du printemps. Que dire ? Rien de spécial, c’est génial à part le fait que je vais à la piscine trois fois de suite depuis quelques temps, le nez bouché n’est plus (peut-être grâce à la saison chaude, quoique sur la région parisienne, ce n’est pas vraiment cela), mais peu m’importe le temps, je me sens bien, je ne bois quasiment plus beaucoup d’argent colloïdal sauf de temps en temps. Mes yeux, super, ma toux, rien à signaler si ce n’est qu’au travail, la climatisation me fait tousser de temps en temps, mais rien à avoir avec ce que j’ai connu. Cela fera bientôt un an (en septembre) qu’on prend de l’argent colloïdal, personne dans la famille, ni ma belle mère a tourné au bleu, ni au gris, mais peut-être qu’il faille attendre, car devenir schtroumpf ce n’est pas si simple, c’est toute une initiation, il faut surtout beaucoup de sels d’argent.

Il y a juste un point, ce sont les mycoses de mes pieds, surtout les démangeaisons, maintenant avec trois fois par semaine de piscine, systématiquement, quand j’en sors, j’ai des démangeaisons aux doigts de pieds, surtout au pied gauche et je les traite avec de l’argent colloïdal. Il est vrai que parfois je succombe et je les gratte (la nuit) et donc la peau s’irrite, alors en appliquant des gazes tantôt séchées à l’argent colloïdal ou mouillées, j’arrive au bout d’un jour à enrayer le tout pour de nouveau avoir à recommencer après une autre séance de piscine.

Par exemple, vendredi soir je suis allé à la piscine, dans la nuit j’avais envie de gratter, j’ai donc fait des pansements à l’argent que j’ai gardé toute la journée de samedi et ce matin dimanche je n’ai plus rien si ce n’est une peau entre les doigts de pieds propre et sans craquelures, jusqu’à mardi ma prochaine séance je n’aurai rien et puis après la piscine je vais devoir recommencer le traitement et ainsi de suite. En hiver, ce phénomène était moins fréquent par contre, j’avais le nez plus souvent bouché. De deux choses l’une, soit c’est le climat du printemps qui agit ou alors à la piscine, selon la période de l’année hiver ou printemps, ils changent leur dosage de chlore ou de produits désinfectant ou autres, pour résumé, en hiver, j’avais plus souvent le nez bouché que de démangeaisons aux pieds et au printemps, c’est l’inverse.

Mise à part ce désagrément des démangeaisons, je me porte à merveille et pas encore de signe bleu ou gris à l’horizon, pour information, je ne ferai plus de bilan sauf si un cas anormal s’avérait être important à signaler. Je pense que j’ai été assez clair sur le bienfait de l’argent colloïdal sur mes allergies. Si toutefois, je tourne au bleu ou au gris, je le signalerai.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Quelle eau pour l’argent colloïdal ?

Je vous avais promis d’aborder un jour la différence entre les différents types d’eau adoucie, distillée, déminéralisée, pure, « désionisée » ou plutôt dé-ionisée et stérilisée. Je dois avouer qu’au départ pour moi, tout ceci n’était pas très clair d’autant plus que même pour des pharmaciens, encore moins pour certains médecins. Toujours est-il que nous allons tenter de donner une explication la plus claire possible de tout ceci grâce à certains sites internet.

  1. L’eau adoucie est une eau dans la quelle on a retiré le calcaire (carbonate de calcium), la technique utilisée est celle de faire passer l’eau dans une résine dite d’échangeuse d’ions. Le calcaire est une combinaison entre le gaz carbonique et un métal abondant, le calcium.
  2. L’eau distillée est produite grâce à la distillation (voir internet pour plus d’information), la distillation porte l’eau à ébullition (donc à l’état de vapeur) et grâce à un condensateur permet de recueillir l’eau sous forme de liquide. La distillation permet d’épurer l’eau. Les polluants dissous comme des sels, des nitrates, des pesticides, métaux lourds et matières organiques ne sont pas entraînés par la vapeur et restent dans le récipient à distiller. La distillation ne peut pas éliminer les polluants volatiles car de la même manière ils pourraient être portés à ébullition et être condensés et ainsi polluer de nouveau  l’eau sensée être pure. Dans ce cas ci, une deuxième voire une troisième distillation permettra d’obtenir une eau pure. Il faut également savoir que l’eau de pluie est de l’eau distillée, quoique, avec toute la pollution qu’il y a il vaut mieux ne pas la considérer comme de l’eau distillée. Différentes techniques de distillation existent comme la distillation fractionnée, mais dans la plupart des techniques de distillation, le transfert de quelques substances volatiles et d’un peu de matériel non volatile (porté dans le flot de vapeur d’eau) dans l’eau distillée est inévitable. Puisqu’il n’y a aucune protection contre la dissolution des gaz de l’atmosphère comme dioxyde de carbone (CO2),  le dioxygène (O2) ou le diazote (N2) dans le distillat, le pH est généralement en dessous de 7 (donc acide). De plus, après la distillation, il faut éviter de contaminer l’eau, donc, on peut affirmer que l’eau distillée n’est pas forcément stérile (exempte de bactéries). Elle reste néanmoins intéressante parce qu’elle ne contient pas (ou presque pas) de substances minérales telles que le sodium (Na+), le potassium (K+), le chlore (Cl), le calcaire (essentiellement CaCO3), etc.
  3. L’eau « désionisée » ou l’eau dé-ionisée est obtenue avec une technique qui permet d’échanger des ions. L’objectif étant de neutraliser les ions contenus dans l’eau. D’après certains scientifiques (voir le livre de Frank Goldman) l’eau dé-ionisée serait encore mieux pour l’argent colloïdal, car elle permet théoriquement de retirer 100 % des sels. Il y a différentes techniques à résines cationique (fortement acide) + anionique (fortement basique), bien évidemment, ces techniques ne permettent pas de rendre l’eau stérile (c’est à dire exempte de bactéries ou de virus). L’inconvénient de cette méthode est la technique utilisée qui n’est pas à portée de tout le monde, quoique.
  4. L’eau déminéralisée provient de l’élimination des minéraux (des sels cations et anions) contenus dans une eau. On échange les sels cations contenus dans l’eau par des ions H+ et les sels anions contenus dans l’eau par des ions OH- et puis, tous les ions hydroxyde (OH-) se combinent avec les ions hydrogènes (H+) et forment de l’eau (H2O). Cette eau est chimiquement « pure », elle peut contenir des matières organiques (amidon, saccharose, protéines, acides aminés, graisses , acide gras). Elle n’est donc pas stérile mais elle convient pour des tests chimiques.
  5. L’eau pure peut être obtenue par triple distillation (bien que cela ne soit pas la seule méthode) sans qu’elle ait été contaminée par l’atmosphère ambiante donc exempte de bactéries, virus etc. En somme, on peut dire que dans l’eau pure, il y a que des molécules H2O. Or au contact de l’atmosphère une eau pure va être contaminée et donc c’est pour cela qu’on parle d’eau stérilisée.
  6. L’eau stérile est à la fois déminéralisée et débarrassée de tous les micros organismes. Elle peut-être obtenue pas distillation ou par filtration et doit être contenue dans un récipient stérile sans qu’il y ait un contact avec l’air.

Ce qui est sûr, c’est que pour fabriquer de l’argent colloïdal, il faut absolument comprendre la nature de ces différentes eaux, d’après le livre de Frank Goldman, seule l’eau issue d’une distillation (voire une double ou triple distillation) ou de l’eau dé-ionisée issue de la technique d’échangeurs d’ions est à retenir, l’eau épurée suite à la technique d’osmose inverse est à proscrire (voir les différents messages déjà postés sur l’eau)

Sources internet et notamment les sites ci-contre http://www.lenntech.fr/eau-de-ionisee-demineralisee.htm et http://www.reef-guardian.com/fabriquer-de-l%27eau-pure-pour-son-aquarium-1011-article.html et http://lamap93.free.fr/cours/mc/eau.htm

PS : J’ai écrit ce message afin de clarifier mes propores idées concernant les différentes formes d’eau et comme un point de départ. Il se peut que certaines informations ne soient pas tout à fait correctes au vu des chimistes.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.