Archive

Posts Tagged ‘dosage’

AC : Le dosage (suivi) d’argent ionique/colloïdal à une concentration de 5 ppm

Je viens d’écrire mon premier livret* d’une dizaine de page sur le dosage d’argent ionique/colloïdal que nous avons suivi depuis un mois. Ce document permet d’avoir une idée précise de comment notre famille de six personnes a pris de l’argent colloïdal depuis septembre 2010 jusqu’à aujourd’hui et pourquoi.

Ceci remplace en quelque sorte les bilans que j’avais l’habitude de faire l’année passée (entre septembre 2009 et 2010), en apportant des photos et des précisions que je ne peux pas faire dans un article.

Ce document est disponible bien évidemment gratuitement à tous les abonnés, pour se le procurer, il suffit de vous connecter à l’espace habituel et un lien vous permet de le télécharger.

Ci-dessous, l’introduction du document, j’espère qu’il peut servir de base pour les futures personnes qui souhaitent se soigner avec de l’argent colloïdal ou celles qui se soignent déjà.

 »

Introduction

Dans ce document, je reporte en détail le dosage d’argent colloïdal que nous avons suivi dans toute la famille pendant un mois[1]. Le dosage d’argent colloïdal reste encore très approximatif et dirais-je « intuitif », car dans la littérature médicale ou pharmaceutique, il n’y a pas de référence précise. Certaines recommandations émanent d’organismes de santé mais ne concernent que les sels d’argent.

C’est tout à fait normal, puisque l’argent colloïdal n’est pas reconnu comme un médicament depuis les années 1930. Avant cette période, l’argent colloïdal était administré et les médecins le prescrivaient comme médicament aux patients. »

*Pour info, écrire un document de 14 pages a nécessité trois jours de travail pour celles ou ceux qui n’ont pas la notion du travail ou du temps. J’y ai mis également un tableau récapitulatif des dates et des doses durant toute la période d’observation.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Argent Colloïdal, Documentation Étiquettes : ,

Un temps d’arrêt dans la prise d’argent colloïdal

Voilà, cela fait une semaine que nous avons arrêté de prendre quotidiennement de l’argent colloïdal par voie orale (en dehors des applications locales, pour soulager et guérir les démangeaisons ou pour les yeux). Pourquoi ? D’abord, parce que dans la littérature et notamment dans le livre de Frank Goldman, il précise que si on souhaite le prendre de manière préventive, il vaut mieux en prendre pendant 3 semaines et laisser une semaine de repos, ceci dit, c’est une suggestion, il précise bien ailleurs que si la solution est d’une bonne qualité, il n’y a aucun risque même si on prend chaque jour pendant des décennies entières une ou deux cuillères à soupe. La deuxième raison est pour vérifier si les selles qui étaient devenues un peu molles et claires avec la prise reprenaient leur consistance et leur couleur d’avant. Cette vérification a été satisfaisante. Pour tirer les conclusions, il y a deux axes d’analyses d’après ce que j’ai lu dans le livre de Frank Goldman.La première explication serait certainement due à la qualité de la solution que je produis, donc forcément la présence d’éléments qui ne garantissent pas que la toxicité de la solution soit quasi nulle. Ce point ne serait pas étonnant, car l’eau distillée que j’achète en pharmacie est issue d’une première distillation et donc produit une eau qui n’est pas très pure, j’ai lu dans la littérature autour de la distillation de l’eau que pour obtenir une eau pure, il faudrait envisager une double, voire une triple distillation.

La deuxième explication est toute autre, elle a un lien avec les toxines accumulées dans l’organisme et le fait de prendre de l’argent colloïdal aide à éliminer les toxines d’où la présence d’une couleur claire et une consistance molle des selles, ce qui ne serait pas non plus complètement débile, puisqu’avec la bouffe « chimico-industrielle » qu’ils nous offrent nos chers industriels de l’agroalimentaire (toujours en course vers une rentabilité croissante, n’est ce pas!) n’est pas exempte de cochonneries.

Toujours est-il qu’après avoir stoppé la prise quotidienne d’argent colloïdal par voie orale, les selles de toute la famille sont redevenues normales, ceci dit sur les six , deux adultes et quatre enfants, trois enfants n’ont signalé aucun changement au niveau de leur selle et pourtant parmi les trois enfants, deux ont été soignés pendant trois jours avec de l’argent colloïdal en plus de leur prise quotidienne.

Donc, ce qui m’amène à me pencher plus sur la deuxième explication, les toxines. Ceci dit, je n’exclus pas non plus une possibilité légère de toxicité de la solution du fait de l’utilisation d’une eau distillée qui soit issue d’une distillation.

Un autre point important, c’est le fait que pendant cette période de prise d’argent colloïdal quotidienne, nous n’avons pas pris d’autres substances. De toutes les façons, dans le livre de Frank Goldman, il rapporte que des expériences scientifiques ont permis d’établir que la prise d’argent colloïdal avec des antibiotiques ou autres médicaments n’est pas dangereux.

De plus, pendant cette période d’absence de prise d’argent colloïdal, je continue à mettre au moins deux gouttes de la solution dans chaque œil, certains membres de la famille utilisent le nébuliseur prescrit par notre médecin à faire des inhalations et pour application locales.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Traitements Étiquettes : ,