Archive

Posts Tagged ‘eau bidistillée’

Petite expérience pour mettre en évidence les particules d’argent dans la solution d’argent colloïdal

Bon voilà, je vais reporter une petite expérience effectuée chez moi pour mettre en évidence la présence de particules d’argent dans la solution d’argent colloïdal que je fabrique. De quoi s’agit-il alors ?

Il s’agit tout simplement comme évoqué dans cet article La stabilité et la conservation de l’argent colloïdal suite de l’expérience menée en versant dans un bocal un peu de la solution d’argent colloïdal et l’exposer à la lumière du jour. Et bien, qu’ai je constaté au bout de deux mois d’exposition ?

L’évaporation totale de l’eau contenue dans le bocal, j’avais fermé le bouchon en y insérant un kleenex pour recueillir les gouttelettes d’eau afin d’éviter qu’elles retombent suite  à une condensation (la nuit) sur la paroi intérieure du bouchon. Dans l’article cité, je vous avais dit qu’au bout d’un certain temps (plusieurs semaines) la couleur de la solution n’avait pas évolué. Or très récemment j’ai constaté que toute la solution aqueuse s’est évaporée pour n’en laisser au fond du bocal des traces auréolées noires que je suppose être de l’argent.

On sait que les ions d’argent n’existent que dans une solution et donc il est fort probable que tout l’argent séché au fond provienne des particules d’argent présentes dans l’eau sous forme colloïdale. Il se peut également qu’il y ait de la poussière présente dans l’air avant la fermeture du bouchon du bocal. Cette expérience simple m’avait été proposée au salon de la chimie (cette année) par un chimiste. N’ayant pas la structure ni les outillages nécessaires pour mener une expérience digne de ce nom, c’est une façon simple et amusante de mettre en exergue la présence de particules d’argent qui ne sont pas dissoutes dans l’eau et ne peuvent pas être évaporées, puisque elles sont sous forme de solides.

Une expérience que je vais mener serait de mettre de l’eau bidistillée dans un bocal identique et l’exposer dans les mêmes conditions que la solution d’argent colloïdal, donc à suivre …


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Témoignage d’un lecteur du blog sur la fabrication d’argent ionique (colloïdal)

J’ai reçu un mail d’un des lecteurs m’indiquant qu’il s’est procuré sur le site ci-contre  http://www.allsciences.com/ bécher, flacons, bouchons et de l’eau distillée.

Je cite

bonsoir,
Je vous avais contacté pour avoir des infos sur l’eau que vous utilisiez,  j’ai acheté sur
ce site tout le nécessaire, bécher, flacons et bouchons, j’ai procédé a mes premières bouteilles faites avec le Silvergen SG6, et accompli mes premiers miracles, merci à vous pour toutes ces infos sur votre blog

Richard

Fin de citation

De plus, ce même monsieur me rapporte dans un autre mail trois indications :

  • La mesure de la pureté de l’eau bi-distillée (référence 69061234) achetée sur le même site (au prix de 18,78 E TTC les dix litres) est de 0,1 µS/cm (testé avec le même appareil que celui évoqué dans les précédents messages).
  • Je confirme également que l’apport de 10% d’une ancienne préparation, accélère grandement le temps de démarrage
  • Dans la notice du Silvergen ils sont contre le filtrage (néanmoins en expliquant qu’on peut le faire avec un filtre a café).

Donc l’eau distillée ou eau de pluie filtrée avec l’appareil provenant de la société PII donnent la même pureté que l’eau bi-distillée. Pour le filtrage, je rappelle que lorsque je filtre la solution, c’est parce que j’ai un doute, de plus, je nettoie le filtre avec de l’eau distillée avant de verser ma solution. Ceci dit, comme évoqué ci-dessus, il serait intéressant de connaître les raisons pour les quelles Silvergen déconseille l’utilisation.

Bon, merci encore à Richard pour nous avoir éclairé un peu plus notre petite lanterne 🙂

Affaire à suivre concernant le filtrage …


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Quelle eau utilise je pour fabriquer de l’argent colloïdal ?

J’ai reçu une question d’un des lecteurs du blog qui me demande :

Question

En faisant quelques recherches sur ce produit miracle je suis tombé sur votre site, que j’ai immédiatement placé en favori, je viens de commander le SG6 de chez silvergen et j’aimerais connaitre l’eau que vous utilisez, j’avoue que sur ce point je cale un peu, j’ai lu votre article du 11/12 sur les eaux,
Auriez vous un site a me conseiller pour acheter cette eau ?

Réponse

En effet, au départ, c’était un peu compliqué, je me posais la même question, comme je l’ai évoqué dans plusieurs messages, la qualité de l’eau et des électrodes détermine la qualité de la solution d’argent colloïdal, or l’eau dont j’ai parlée dans un des messages précédents doit être pure.

J’achète de l’eau distillée à la pharmacie, cette eau est produite ou commercialisée par la COOPER (cooperation pharmaceutique française) dans des bouteilles d’un litre ou bidon de 5 litres (ou même 10 litres), sur la bouteille d’un litre (qui vaut 3,59 euros, je crois) il y a l’indication suivante :

Stalabo, eau distillée 1 litre, Reactif de laboratoire, produit non stérilisé, Ne pas injecter

J’en achète dans deux pharmacies (j’ai du faire le tour d’une dizaine de pharmacies pour enfin trouver les deux qui m’ont renseigné comme il faut) près de chez moi en bouteille d’un litre ou bidon de 5 litres, c’est la meilleure qualité vu le prix. Beaucoup de pharmacie n’en ont pas en stock et il faut dans ce cas passer une commande et attendre une dizaine de jours. Bien évidemment, si vous pouvez vous permettre, sur internet, tapez dans un moteur de recherche « eau bidistillée » et vous aurez des sites marchands comme celui ci http://www.hellopro.fr/Eau-bidistillee-non-sterile-10-litres-pour-laboratoire-1001478-432296-produit.html mais les frais de ports souvent m’ont repousé (un peu excessif, je trouve). Pour ce qui est de la qualité de l’eau distillée, j’ai essayé de me renseigner auprès des pharmaciens voire même la COOPER, sans trop de succès. Une solution que vous pouvez envisager si vous avez les moyens, c’est d’acheter un distillateur (j’ai constaté que selon les sites le même distillateur n’est pas au même prix), c’est un peu cher et il faut souvent des filtres de recharges. Je pense que je vais opter pour un alambic sur ce site http://www.al-ambik.com, pour le moment je suis en phase de recherche et de documentation sur la distillation et les alambics et comment vérifier la pureté de l’eau.

Voilà j’espère que j’ai répondu à votre question.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.