Archive

Posts Tagged ‘filtre’

Entonnoir filtrant verre Duran® pour filtrer la solution d’argent colloïdal

J’ai déjà évoqué comment filtrer la solution d’argent colloïdal dans ce blog à deux reprises. Or dans cet article, je pousse le bouchon un peu plus loin en présentant les entonnoirs filtrant verre Duran®. Pour un meilleur résultat sans effet de bord chimique sur la solution, il est préférable d’utiliser ces entonnoirs.

Après une longue recherche, j’ai enfin trouvé un entonnoir en verre qui permet de filtrer la solution. Je l’ai trouvé chez Fisher Scientific. L’intérêt de l’entonnoir est de filtrer les particules dont la grosseur est supérieure à une certaine taille.

Chimiquement et biologiquement inerte, la partie qui filtre, ainsi que l’entonnoir sont en verre borosilicaté, elle résiste à des températures importantes. J’ai eu le technicien en ligne qui m’a confirmé que l’entonnoir dans son ensemble peut supporter des températures largement supérieures à 100°C, ce qui me paraît largement au-delà de nos espérances.

Dans leur catalogue, ils ont plusieurs niveau de porosité, dont celui de 5, une porosité 5 laisse passer toutes les particules en dessous de la taille de 1-1,6 micron. Dans l’article Argent colloïdal, c’est quoi vraiment ? j’aborde comment la différence de taille des particules détermine le type de solutions obtenu.

Il est vrai qu’un niveau de porosité plus fin m’aurait arrangé, mais je n’en ai pas trouvé. Personnellement, je trouve déjà bien d’avoir trouvé un entonnoir filtrant en verre qui permet d’obtenir une solution finale dont la taille des particules ne dépasse pas le micron (pour rappel, si la taille des particules est entre 1 nm et 1000 nm (ou 1 micron), alors on parle de colloïdes). Je l’ai commandé et j’ai hâte de l’expérimenter. La référence est 09249 et coûte dans les 50 euros hors taxe.

Le technicien m’a confirmé qu’après chaque utilisation, il faut faire passer de l’eau distillée afin de nettoyer le filtre.

Bon, voilà ma dernière découverte, à suivre …

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Demande d’informations sur la fabrication d’argent ionique (colloïdal)

J’ai reçu un message d’un lecteur du blog ci-dessous :

Question

Bonjour,

J’ai besoin de vos conseils, je recherche pour produire de l’argent colloïdal un générateur d’argent colloïdal, un distillateur d’eau et un filtre déioniseur.

Pouvez vous m’indiquer des fabricants dont le sérieux a retenu votre attention?

Réponse

  • Sur les générateurs pour fabriquer l’argent colloïdal

Malheureusement, je vais vous décevoir puisque je n’ai pas beaucoup d’expériences, ni le moyen de tester les produits des divers fabricants en terme de générateur. Je suis parti du principe de fabriquer moi-même mon matériel plutôt qu’en acheter, un tout fait. Ceci dit, un des utilisateurs du blog m’a signalé l’achat de Silvergen SG6 (Témoignage d’un lecteur du blog sur la fabrication d’argent ionique (colloïdal) dont il est satisfait. Dans ce message, je récapitule certains générateurs Les appareils domestiques pour fabriquer de l’argent colloïdal, mais encore une fois, je suis le moins bien placé pour vous conseiller, car à part la documentation théorique je ne les ai pas testés. Il se peut que je fasse une étude de comparaison dans l’avenir si le temps me le permet.

  • Sur le distillateur

Je suis également dans l’embarras de vous annoncer que je ne connais pas grande chose à part le fait que si cela tenait qu’à moi. Je me pencherai pour un alambic comme évoqué dans ce message Quelle eau utilise je pour fabriquer de l’argent colloïdal ? pour les deux raisons suivantes, d’une part on évite d’acheter des filtres qui coûtent chers et de deux, on peut s’en servir pour les huiles essentielles. Il faut de la place et un temps de prise en main, sauf si on le pratique de père en fils (de mère en fille, c’est possible aussi).

  • Sur le filtre désioniseur

Tout ce que je peux dire c’est celui que j’ai acheté par internet ici. C’est le seul que j’ai testé et cela est conforme avec ce qu’ils disent sur leur site. L’envoi du matériel a été un peu long (12 jours) et sans aucun problème. L’utilisation est très simple, pour ce qui est du nombre de gallons (donc pour nous litres) que nous pouvons filtrer, je vous dirai cela dans quelques temps puisque selon leurs dires, on peut filtrer jusqu’à 500 gallons d’eau distillée ou de pluie, voir ce message Comment déterminer la pureté de l’eau pour la fabrication de l’argent colloïdal?

Bon voilà, j’espère quand même que vous allez vous en sortir avec ces informations. Si des utilisateurs ont fait l’expérience de générateurs, de distillateurs ou de désioniseurs et veulent partager, n’hésitez pas à  m’envoyer un mail.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.