Archive

Posts Tagged ‘posologie’

AC : Le dosage (suivi) d’argent ionique/colloïdal à une concentration de 5 ppm

Je viens d’écrire mon premier livret* d’une dizaine de page sur le dosage d’argent ionique/colloïdal que nous avons suivi depuis un mois. Ce document permet d’avoir une idée précise de comment notre famille de six personnes a pris de l’argent colloïdal depuis septembre 2010 jusqu’à aujourd’hui et pourquoi.

Ceci remplace en quelque sorte les bilans que j’avais l’habitude de faire l’année passée (entre septembre 2009 et 2010), en apportant des photos et des précisions que je ne peux pas faire dans un article.

Ce document est disponible bien évidemment gratuitement à tous les abonnés, pour se le procurer, il suffit de vous connecter à l’espace habituel et un lien vous permet de le télécharger.

Ci-dessous, l’introduction du document, j’espère qu’il peut servir de base pour les futures personnes qui souhaitent se soigner avec de l’argent colloïdal ou celles qui se soignent déjà.

 »

Introduction

Dans ce document, je reporte en détail le dosage d’argent colloïdal que nous avons suivi dans toute la famille pendant un mois[1]. Le dosage d’argent colloïdal reste encore très approximatif et dirais-je « intuitif », car dans la littérature médicale ou pharmaceutique, il n’y a pas de référence précise. Certaines recommandations émanent d’organismes de santé mais ne concernent que les sels d’argent.

C’est tout à fait normal, puisque l’argent colloïdal n’est pas reconnu comme un médicament depuis les années 1930. Avant cette période, l’argent colloïdal était administré et les médecins le prescrivaient comme médicament aux patients. »

*Pour info, écrire un document de 14 pages a nécessité trois jours de travail pour celles ou ceux qui n’ont pas la notion du travail ou du temps. J’y ai mis également un tableau récapitulatif des dates et des doses durant toute la période d’observation.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Catégories :Argent Colloïdal, Documentation Étiquettes : ,

La posologie recommandée pour l’usage de l’argent colloïdal

Je vous avais promis de vous parler plus de la posologie recommandée pour l’usage de l’argent colloïdal, lorsqu’on en prend de manière préventive. Toujours d’après le livre de Frank Goldman, il y a distinction entre :

  • Dose de référence
  • L’EPA[1] a établit une dose orale de référence (DRf) et une dose orale de critique.
  1. La DRf est une estimation de l’exposition limite quotidienne pendant toute la durée de la vie humaine (70 ans). Exposition limite veut dire sans risque appréciable d’effets nocifs. Pour un homme de 70 kg et une durée de vie de 70 ans, cela correspond à l’ingestion quotidienne de 35 ml, soit 7 cuillerées à café, d’argent colloïdal à 10 ppm. On a de la marge en effet 😉
  2. La dose orale critique est la quantité journalière à ne pas dépasser. Toujours pour le même bonhomme et pour la même durée de vie, cela serait 7 cuillerées à soupe, d’une solution d’argent colloïdal à 10 ppm.
  • Dose létale
  • Pour un homme de 70 kg (suite à des expériences rapportées dans le livre de Frank Goldman) il faudrait 1,324 g d’argent (soit 132,4 litres d’une solution d’argent colloïdal à 10 ppm !!) à injecter d’un seul coup. Nous sommes évidemment assez loin de quelques cuillerées à soupe « autorisées » par l’EPA !

Bon j’espère que tout cela va rassurer tout le monde, sachant que comme je l’ai évoqué dans mes précédents messages, seul l’expérience pourra confirmer ce qu’un livre apporte et puis, chaque organisme réagit différemment, encore heureux que pour le moment nous ne réagissions pas tous de la même façon.

[1] Environmental and protection agency (Agence américaine pour la protection de l’environnement)

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.