Archive

Posts Tagged ‘pureté de l’eau’

Protégé : AC : Nouvelle question sur la nature de l’eau à utiliser pour l’argent ionique/colloïdal.

8 mai 2011 Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Catégories :Argent Colloïdal, Questions Étiquettes :

Eau distillée laissée à l’air

Depuis une petite semaine, j’ai laissé à l’air de l’eau distillée dans un petit flacon. J’ai fait cette expérience pour confirmer certains de mes dires dans les articles tels que, Retour d’expériences d’un lecteur sur l’effet Tyndall lors de la fabrication d’argent colloïdal, Question concernant la qualité de la solution d’argent colloïdal et surtout cet article Avec quoi peuvent se combiner les ions d’argent (Ag+) dans une solution d’argent colloïdal dans le quel j’ai abordé la réaction du CO2 avec les molécules d’eau H2O présentes dans l’eau distillée.

Quelles sont mes mesures obtenues suite à cette expérience simple à réaliser chez soi. J’ai donc versé un peu d’eau distillée dans un flacon et j’ai mesuré la pureté de l’eau avec mon appareil (voir l’article Comment déterminer la pureté de l’eau pour la fabrication de l’argent colloïdal?), j’ai obtenu 0,6 μS/cm (il était 19h00).

Une heure plus tard, la mesure a donné 0,8 μS/cm, à 22h00 elle était aux alentours de 1.0 μS/cm. Le lendemain matin à 7h00, la mesure indiquait 1,4 μS/cm et vers 21h00 1,8 μS/cm. En 24 heures, la charge ionique avait doublé. J’ai laissé encore le flacon ouvert et 24 heures après, l’appareil indiquait 2.0 μS/cm et encore 24 heures après 2,8 μS/cm.

Bon, alors à quoi cela sert de mesurer la conductivité de l’eau distillée laissée à l’air, tout simplement pour montrer qu’une eau distillée ne reste jamais à l’identique. Vous achetez de l’eau distillée d’un litre, vous ouvrez la bouteille , l’utilisez, au contact de l’air elle va changer de constituants ioniques. Si vous la laissez à l’air pendant la fabrication de l’argent colloïdal, il y aura des éléments ioniques (voir l’article Avec quoi peuvent se combiner les ions d’argent (Ag+) dans une solution d’argent colloïdal), la solution sera plus acide et donc plus conductrice.

Pour le moment, j’émets l’hypothèse que la charge d’argent ionique sera plus importante que les particules d’argent et donc l’effet Tyndall moins important. J’ai bien dit que c’est une hypothèse, les prochaines recherches permettront d’infirmer ou de confirmer cette hypothèse. Il se peut également que l’augmentation de la charge ionique de l’eau distillée au contact de l’eau ne soit pas la seule cause de l’affaiblissement de l’effet Tyndall.

On peut cependant confirmer qu’une bouteille d’eau distillée une fois utilisée ne peut contenir la même eau au sens chimique, à moins de la distiller de nouveau ou la passer dans un échangeur d’ions pour la purifier de nouveau.

Donc à suivre …

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Quelle eau utilise je pour fabriquer de l’argent colloïdal ?

J’ai reçu une question d’un des lecteurs du blog qui me demande :

Question

En faisant quelques recherches sur ce produit miracle je suis tombé sur votre site, que j’ai immédiatement placé en favori, je viens de commander le SG6 de chez silvergen et j’aimerais connaitre l’eau que vous utilisez, j’avoue que sur ce point je cale un peu, j’ai lu votre article du 11/12 sur les eaux,
Auriez vous un site a me conseiller pour acheter cette eau ?

Réponse

En effet, au départ, c’était un peu compliqué, je me posais la même question, comme je l’ai évoqué dans plusieurs messages, la qualité de l’eau et des électrodes détermine la qualité de la solution d’argent colloïdal, or l’eau dont j’ai parlée dans un des messages précédents doit être pure.

J’achète de l’eau distillée à la pharmacie, cette eau est produite ou commercialisée par la COOPER (cooperation pharmaceutique française) dans des bouteilles d’un litre ou bidon de 5 litres (ou même 10 litres), sur la bouteille d’un litre (qui vaut 3,59 euros, je crois) il y a l’indication suivante :

Stalabo, eau distillée 1 litre, Reactif de laboratoire, produit non stérilisé, Ne pas injecter

J’en achète dans deux pharmacies (j’ai du faire le tour d’une dizaine de pharmacies pour enfin trouver les deux qui m’ont renseigné comme il faut) près de chez moi en bouteille d’un litre ou bidon de 5 litres, c’est la meilleure qualité vu le prix. Beaucoup de pharmacie n’en ont pas en stock et il faut dans ce cas passer une commande et attendre une dizaine de jours. Bien évidemment, si vous pouvez vous permettre, sur internet, tapez dans un moteur de recherche « eau bidistillée » et vous aurez des sites marchands comme celui ci http://www.hellopro.fr/Eau-bidistillee-non-sterile-10-litres-pour-laboratoire-1001478-432296-produit.html mais les frais de ports souvent m’ont repousé (un peu excessif, je trouve). Pour ce qui est de la qualité de l’eau distillée, j’ai essayé de me renseigner auprès des pharmaciens voire même la COOPER, sans trop de succès. Une solution que vous pouvez envisager si vous avez les moyens, c’est d’acheter un distillateur (j’ai constaté que selon les sites le même distillateur n’est pas au même prix), c’est un peu cher et il faut souvent des filtres de recharges. Je pense que je vais opter pour un alambic sur ce site http://www.al-ambik.com, pour le moment je suis en phase de recherche et de documentation sur la distillation et les alambics et comment vérifier la pureté de l’eau.

Voilà j’espère que j’ai répondu à votre question.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.