Archive

Posts Tagged ‘Silvergen SG6’

Demande d’informations sur la fabrication d’argent ionique (colloïdal)

J’ai reçu un message d’un lecteur du blog ci-dessous :

Question

Bonjour,

J’ai besoin de vos conseils, je recherche pour produire de l’argent colloïdal un générateur d’argent colloïdal, un distillateur d’eau et un filtre déioniseur.

Pouvez vous m’indiquer des fabricants dont le sérieux a retenu votre attention?

Réponse

  • Sur les générateurs pour fabriquer l’argent colloïdal

Malheureusement, je vais vous décevoir puisque je n’ai pas beaucoup d’expériences, ni le moyen de tester les produits des divers fabricants en terme de générateur. Je suis parti du principe de fabriquer moi-même mon matériel plutôt qu’en acheter, un tout fait. Ceci dit, un des utilisateurs du blog m’a signalé l’achat de Silvergen SG6 (Témoignage d’un lecteur du blog sur la fabrication d’argent ionique (colloïdal) dont il est satisfait. Dans ce message, je récapitule certains générateurs Les appareils domestiques pour fabriquer de l’argent colloïdal, mais encore une fois, je suis le moins bien placé pour vous conseiller, car à part la documentation théorique je ne les ai pas testés. Il se peut que je fasse une étude de comparaison dans l’avenir si le temps me le permet.

  • Sur le distillateur

Je suis également dans l’embarras de vous annoncer que je ne connais pas grande chose à part le fait que si cela tenait qu’à moi. Je me pencherai pour un alambic comme évoqué dans ce message Quelle eau utilise je pour fabriquer de l’argent colloïdal ? pour les deux raisons suivantes, d’une part on évite d’acheter des filtres qui coûtent chers et de deux, on peut s’en servir pour les huiles essentielles. Il faut de la place et un temps de prise en main, sauf si on le pratique de père en fils (de mère en fille, c’est possible aussi).

  • Sur le filtre désioniseur

Tout ce que je peux dire c’est celui que j’ai acheté par internet ici. C’est le seul que j’ai testé et cela est conforme avec ce qu’ils disent sur leur site. L’envoi du matériel a été un peu long (12 jours) et sans aucun problème. L’utilisation est très simple, pour ce qui est du nombre de gallons (donc pour nous litres) que nous pouvons filtrer, je vous dirai cela dans quelques temps puisque selon leurs dires, on peut filtrer jusqu’à 500 gallons d’eau distillée ou de pluie, voir ce message Comment déterminer la pureté de l’eau pour la fabrication de l’argent colloïdal?

Bon voilà, j’espère quand même que vous allez vous en sortir avec ces informations. Si des utilisateurs ont fait l’expérience de générateurs, de distillateurs ou de désioniseurs et veulent partager, n’hésitez pas à  m’envoyer un mail.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Filtrer la solution d’argent colloïdal après fabrication suite et fin

Dans l’article ci-contre Filtrer la solution d’argent colloïdal après fabrication, je vous avais parlé de la possibilité de filtrer votre solution colloïdale ou ionique dans le cas de précipitations d’argent autour des électrodes et du dépôt au fond de votre bocal. Puis, notre lecteur Richard m’avait rapporté (Témoignage d’un lecteur du blog sur la fabrication d’argent ionique (colloïdal)) que dans la notice du produit Silvergen SG6, ils déconseillaient l’utilisation du filtre à café ou tout autre filtre pour des raisons d’hygiène.

J’ai trouvé une information sur le site de la société health2us qui donne une explication. Ils disent que pour une solution ionique à 5 ppm (ce qui est vrai pour d’autres concentrations) il suffit de peu de choses pour que les ions d’argent se combinent avec des matières dissoutes pour former des complexes généralement des sels* d’argent insolubles. Il suffit que le filtre soit sale, la plupart des matériaux filtrants contiennent des composés d’argile et de résidus d’acides pour leur blanchiment, voire également des résidus de savon ou de teinture, agents fixateurs et de l’amidon.

Des filtres spéciaux utilisés dans les laboratoires pourraient convenir, mais il faudra une certaine pression (ou le vide) pour faire passer l’argent colloïdal à travers. Donc, en somme, comme précisé en conclusion de message Filtrer la solution d’argent colloïdal après fabrication il vaut mieux s’en passer si on peut éviter la formation de précipités d’argent et dans le cas contraire, rincer le filtre avec de l’eau distillée. Pour ma part, j’essaie d’utiliser le minimum de matériels possible lors de la fabrication qui viendrait agir sur les ions. Par contre, il m’arrive d’utiliser de temps en temps le Sopalin (lavé avec de l’eau distillée) pour filtrer quand hélas, il y a eu des dépôts d’argent.

*J’ai expérimenté l’article que j’ai écris ci-contre  Comment vérifier la présence d’ions d’argent (Ag+) dans une solution d’argent ionique ou colloïdal? en mettant dans un petit bocal, un échantillon de ma fabrication avec du sel, j’ai laissé reposer un jour et le lendemain je montre un verre d’argent ionique et un autre avec celui contenant du sel à un de mes gamins. Celui ci me dit, mais papa, il y a une différence entre les deux, je lui demande la quelle, il me dit qu’il y en a un qui a une couleur pas très transparente, un peu blanchâtre. Je lui explique le phénomène chimique.


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Témoignage d’un lecteur du blog sur la fabrication d’argent ionique (colloïdal)

J’ai reçu un mail d’un des lecteurs m’indiquant qu’il s’est procuré sur le site ci-contre  http://www.allsciences.com/ bécher, flacons, bouchons et de l’eau distillée.

Je cite

bonsoir,
Je vous avais contacté pour avoir des infos sur l’eau que vous utilisiez,  j’ai acheté sur
ce site tout le nécessaire, bécher, flacons et bouchons, j’ai procédé a mes premières bouteilles faites avec le Silvergen SG6, et accompli mes premiers miracles, merci à vous pour toutes ces infos sur votre blog

Richard

Fin de citation

De plus, ce même monsieur me rapporte dans un autre mail trois indications :

  • La mesure de la pureté de l’eau bi-distillée (référence 69061234) achetée sur le même site (au prix de 18,78 E TTC les dix litres) est de 0,1 µS/cm (testé avec le même appareil que celui évoqué dans les précédents messages).
  • Je confirme également que l’apport de 10% d’une ancienne préparation, accélère grandement le temps de démarrage
  • Dans la notice du Silvergen ils sont contre le filtrage (néanmoins en expliquant qu’on peut le faire avec un filtre a café).

Donc l’eau distillée ou eau de pluie filtrée avec l’appareil provenant de la société PII donnent la même pureté que l’eau bi-distillée. Pour le filtrage, je rappelle que lorsque je filtre la solution, c’est parce que j’ai un doute, de plus, je nettoie le filtre avec de l’eau distillée avant de verser ma solution. Ceci dit, comme évoqué ci-dessus, il serait intéressant de connaître les raisons pour les quelles Silvergen déconseille l’utilisation.

Bon, merci encore à Richard pour nous avoir éclairé un peu plus notre petite lanterne 🙂

Affaire à suivre concernant le filtrage …


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.

Quelle eau utilise je pour fabriquer de l’argent colloïdal ?

J’ai reçu une question d’un des lecteurs du blog qui me demande :

Question

En faisant quelques recherches sur ce produit miracle je suis tombé sur votre site, que j’ai immédiatement placé en favori, je viens de commander le SG6 de chez silvergen et j’aimerais connaitre l’eau que vous utilisez, j’avoue que sur ce point je cale un peu, j’ai lu votre article du 11/12 sur les eaux,
Auriez vous un site a me conseiller pour acheter cette eau ?

Réponse

En effet, au départ, c’était un peu compliqué, je me posais la même question, comme je l’ai évoqué dans plusieurs messages, la qualité de l’eau et des électrodes détermine la qualité de la solution d’argent colloïdal, or l’eau dont j’ai parlée dans un des messages précédents doit être pure.

J’achète de l’eau distillée à la pharmacie, cette eau est produite ou commercialisée par la COOPER (cooperation pharmaceutique française) dans des bouteilles d’un litre ou bidon de 5 litres (ou même 10 litres), sur la bouteille d’un litre (qui vaut 3,59 euros, je crois) il y a l’indication suivante :

Stalabo, eau distillée 1 litre, Reactif de laboratoire, produit non stérilisé, Ne pas injecter

J’en achète dans deux pharmacies (j’ai du faire le tour d’une dizaine de pharmacies pour enfin trouver les deux qui m’ont renseigné comme il faut) près de chez moi en bouteille d’un litre ou bidon de 5 litres, c’est la meilleure qualité vu le prix. Beaucoup de pharmacie n’en ont pas en stock et il faut dans ce cas passer une commande et attendre une dizaine de jours. Bien évidemment, si vous pouvez vous permettre, sur internet, tapez dans un moteur de recherche « eau bidistillée » et vous aurez des sites marchands comme celui ci http://www.hellopro.fr/Eau-bidistillee-non-sterile-10-litres-pour-laboratoire-1001478-432296-produit.html mais les frais de ports souvent m’ont repousé (un peu excessif, je trouve). Pour ce qui est de la qualité de l’eau distillée, j’ai essayé de me renseigner auprès des pharmaciens voire même la COOPER, sans trop de succès. Une solution que vous pouvez envisager si vous avez les moyens, c’est d’acheter un distillateur (j’ai constaté que selon les sites le même distillateur n’est pas au même prix), c’est un peu cher et il faut souvent des filtres de recharges. Je pense que je vais opter pour un alambic sur ce site http://www.al-ambik.com, pour le moment je suis en phase de recherche et de documentation sur la distillation et les alambics et comment vérifier la pureté de l’eau.

Voilà j’espère que j’ai répondu à votre question.

Transmettre l’article à un(e) ami(e)


Les vues présentées sont les miennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour dans l’article même. Il se pourrait que j’apporte des rectifications ou évolutions dans l’avenir dans un autre article, si de nouveaux éléments viennent contredire mes propos. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à suivre aveuglement.